C’est plutôt rare mais cette fois nous avons commencé le week end par un souci sur la voiture! Après l’avoir chargé, nous remarquons une fuite d’essence! Impossible de prendre le risque de rouler comme ça avec l’échappement juste en dessous.

Nous mettons un cric sur le plateau, il est impossible de voir quelque chose par en dessous mais cela fuit, c’est confirmé. Ni une ni deux, je me précipite sur les caches de pompe à  essence derrière les sièges. Clément nous rejoint, mon père et moi, à  ce moment et se retrouve allonger dans le coffre pour m’aider à  découvrir les pompes. La fuite est trouvée et résolue mais le corps de la pompe est légèrement fissuré et suinte. Cela ne risque plus rien, nous pouvons partir!

IMAGE_184Les vérifications se déroulent sans encombre et c’est avec plaisir que nous constatons l’engouement intact du public  à  Béthune. La place du Beffroi avec le parc fermé est sublime! Nous revenons 30 minutes plus tard et découvrons une 205 dont le frein à  main a du lâcher et qui vient de passer à  20 cm du pare choc de la compact! Un énorme OUF ! Il s’en suit une petite frayeur a l’hôtel o๠l’on ne me donne qu’une seule clef sur les deux réservées! heureusement il restait des chambres de libre! A ce moment nous commençons à  nous demander si la malédiction de Béthune n’allait pas s’acharner à  nouveau sur nous !

Toutefois après une relecture des notes et quelques modifications, la nuit a été bonne et je me réveille en forme. Les minutes s’égrainent, nous sortons la voiture du parc et nous voici lancés sur le premier routier, au bout de quelques kilomètres, des alarmes de batteries apparaissent sur le Stack! Au fil des kilomètres le voltage diminue ! « Ah non pas déjà  !”  J’embraye, passe le régime à  8000trs et le voltage remonte! Petite anecdote cocasse, j’ai fais cela sans faire exprès juste devant un contrôle des gendarmes! Nous arrivons au départ mais la file de voitures nous indique que la spéciale n’est pas lancée. Je coupe la voiture et nous seront obligés de la pousser pour la démarrer à  nouveau une fois la spéciale en cours. Ca y est nous sommes au départ !

Le début est très dur, la voiture est totalement froide et les pneus arrières ne chauffent pas. En plus de ça les sensations dans la voiture changent pas mal après tout le travail effectué pendant les réparations et le passage aux Proflex. La voiture est saine et sans vibration! Le temps n’est pas bon mais nous roulons et cela fait tomber un peu la pression. la seconde spéciale est une de celles que j’apprécie beaucoup à  Béthune. Malgré une chaleur au début en tirant tout droit au freinage avant d’aborder une courbe en 4, la spéciale se passe bien et nous continuons notre roulage. Arrive ensuite le gros morceau de la boucle avec une spéciale entièrement nouvelle et très rapide de 15 kms! Le rythme est bon sans en faire trop. Les traces de freins sur la route sont inquiétantes quand la note est marquée à  fond ! Malgré tout cela nous a vraiment rassuré sur notre prise de note et le chrono semble correct. La dernière spéciale sera à  l’image de la première, difficile! Les nombreuses chicanes et détours au milieu des trottoirs n’est pas mon terrain de jeu favoris et je ne suis pas dans le rythme. Peu importe nous avons fais une boucle correcte et les sensations sont bonnes. La bonne surprise sera la découverte de notre 6ème place au général ! Au groupe nous avons déjà  une petite avance suite au retrait trop prématuré de Laurent Bayard.

DSC_0187 DSC_0188 DSC_0189 DSC_0190

Les problèmes de la voiture semblent résolus et nous pouvons repartir plus serein pour la deuxième boucle. Cette fois les spéciales s’enchaînent et la boucle semble beaucoup plus courte. Je me sens mieux dans l’auto j’ai l’impression de pousser un peu plus et pourtant les chronos ne suivent pas mais tout va bien. Quelques passages sont plutôt impressionnants dans le rapide mais je « merdouille” dans le lent et perds du temps bêtement. Toutefois nous gardons notre 6ème place devant Anthony Mortier et derrière José Barbara. Nous ne pouvions pas souhaiter un meilleur retour. L’auto fonctionne bien, Hugues Delage et son équipe ont fait un super boulot en peu de temps. Un bon repas avec la Ph’Team achève une belle journée !

DSC04442 DSC01518 DSC01517 DSC04440

La nuit est courte et je redoute un peu ces spéciales du dimanche. Le Turbeauté et ses 17kms présente une grande variété de terrain et il va falloir être dans le coup.

Nous chaussons des pneus tendres devant pour les faire chauffer un peu plus en début de spécial et des durs à  l’arrière. Une invitée surprise nous attend sur le routier, la pluie, plutôt imprévue ! Les pneus durs à  l’arrière ne me rassure pas. Nous partons prudemment mais au fil des mètres je trouve la voiture très douce et efficace. Je roule propre et cool. Malheureusement au chrono le couperet tombe, 33ème temps.Dans les spéciales suivantes la pluie disparait peu à  peu et les temps s’améliorent mais ce n’est toujours pas ça. Nous sommes neutralisés au départ du Turbeauté ce qui laisse un peu de temps à  la route pour sécher. Toutefois avec les pneus froids le départ est tout de même très chaud et sur des Å“ufs! Nous croisons Sébastien Deraedt dont la Celica est retournée dans un fossé :( , certaines portions sont encore très humides et il faut rester vigilant. Au final c’est une première boucle très prudente que nous venons d’effectuer et cela remonte fort derrière avec Anthony Mortier et Cédric Valentin. Malgré tout l’objectif ici n’est pas réellement la performance, il ne faut pas l’oublier.

bethune 09 046 bethune 09 048 bethune 09 049 bethune 09 050

Nous nous élançons pour la dernière boucle non sans un peu d’appréhension. Je pars un peu plus confiant sur ce terrain sec, et appuie certains passages comme la bosse de la première spéciale. Pourtant devant le tableau d’affichage je suis un peu dubitatif, le chrono n’est pas bon non plus. La spéciale suivante n’est pas ma préférée à  part un enchainement et sans surprise le chrono est du même acabit. Nous nous présentons devant la dernière spéciale avec 5 secondes d’avance pour conserver la 6ème place. Les épingles « cafouillent” un peu mais cela passe, par contre je commence à  sentir des faiblesses de l’embrayage, les doutes des spéciales précédentes se confirment, il est très fatigué. De ce fait je décide de ne plus débrayer pour monter les rapports. Environ à  la moitié IMG_7188de la spéciale je frôle une mini bordure avec le pneu avant droit et j’ai le sentiment que ce n’était pas bon! quelques centaines de mètres plus loin des vibrations apparaissent et je surveille cela de très prêt. Il s’agissait d’une fausse  alerte, il devait juste y avoir un peu de terre dans la jante. A ce moment la je sais que la place est perdue mais je garde le rythme au cas o๠! Au final, la place est perdue pour 6 secondes mais nous sommes heureux d’en finir avec cette spéciale et ce rallye! Pour la première fois depuis 2003 nous finissons ce rallye sans gros ennuis et a une bonne place! L’ambiance à  l’arrivée est sympa et nous repartons avec un embrayage à  l’agonie et qui patine pendant quelques secondes à  chaque démarrage mais cela suffira pour rentrer sans soucis.

Nous finissons donc 7ème du général et 1 er F2000 ce qui nous convient amplement !

Toutefois ce n’est pas terminé! Nous passons sur le podium, j’arrête la voiture! et au moment de descendre, la voiture refuse de démarrer. Nous avons du la pousser pour descendre et aller au parc o๠elle finira par démarrer, une petite pente aidant ! Jusqu’au bout !

DSC_0381 DSC_0364 DSC_0371 DSC_0377

La saison s’arrête ici pour nous, ce rallye n’a pas été une « performance” mais nous en avions besoin pour nous rassurer et la mission est accomplie. Maintenant il va falloir retrouver le rythme, le bon dosage pour concrétiser de bons chronos sans faire d’erreur. Quant à  cet hiver nous avons un peu de boulot sur la voiture! cela nous occupera! :)

Je tiens à  remercier toutes les personnes qui nous ont soutenues ce week end là , cela fait vraiment plaisir lors d’un retour comme ça !

Il y a également l’organisation qui est à  féliciter, de nombreux bâtons ont été mis dans leurs roues mais ils s’en sont sortis la tête haute! Bravo à  eux !

Les photos du rallye sont en ligne également ! A voir dans la galerie!

Julien